L’Établissement Public Foncier d’Île-de-France (EPF IDF) et la Banque Alimentaire Paris Île-de-France (BAPFIF) viennent de signer un partenariat pour favoriser le déploiement de centre de collectes et de distribution.

L’Établissement Public Foncier Ile-de-France et la Banque Alimentaire Paris-Ile-de-France (BAPIF) signent un partenariat destiné à accroître le nombre de centres de collecte et de distribution de denrées alimentaires pour les plus démunis.

La Banque Alimentaire Paris Ile-de-France récolte, stocke et redistribue chaque année 5.666 tonnes de denrées, soit l’équivalent de 11,3 millions de repas. Les produits distribués à 260 associations caritatives couvrent tous les besoins alimentaires de base.

La BAPIF recherche de nouveaux centres d’implantation afin d’optimiser l’approvisionnement et la distribution des denrées sur tout le territoire francilien. De nouveaux dépôts, toujours plus proches des lieux de distribution et de consommation, réduisent de façon très significative les temps et les coûts de stockages. L’EPF Île-de-France a répondu présent. Un partenariat a été conclu le 26 novembre 2014. L’Établissement, qui achète et porte temporairement du foncier, parfois bâtis et inoccupé, pour le compte des collectivités, s’engage à mettre à la disposition de la BAPIF les locaux les plus adaptés à ses besoins.

Pour Gilles BOUVELOT, Directeur général de l’EPF Île-de-France : « L’Établissement est engagé dans une gestion dynamique et sociale de son patrimoine. Les pavillons inoccupés et en bon état sont mis à disposition d’associations oeuvrant en faveur de l’hébergement et du relogement des plus démunis. La mise à disposition d’entrepôts vides pour les besoins de la Banque Alimentaire Paris Île-de-France participe à la même logique. L’Établissement porte une mission de service public qui se prolonge naturellement au-delà de ses interventions en faveur du logement et de l’emploi des franciliens. »

Pour Pierre RUBAN, Président de la Banque Alimentaire Paris Île-de-France : « Trouver de nouvelles implantations logistiques conformes à nos besoins relève très souvent du casse-tête. L’intervention de l’EPF Île-de-France est pour nous un avantage majeur. Augmenter le nombre de sites, c’est augmenter le nombre de repas distribués aux plus démunis. C’est aussi réduire de façon essentielle le temps de stockage des produits frais (viande, poisson, fruits et légumes, produits laitiers…). »

Pour Hicham AFFANE, Président de l’EPF Île-de-France : « Nous sommes fiers de soutenir concrètement l’action de la Banque Alimentaire. Il existe une grande pauvreté en Île-de-France qui ne cesse de progresser. Aux côtés de la Banque Alimentaire, nous réaffirmons notre caractère social et citoyen. »