Mantes-la-Jolie

L’EPF Île-de-France pilote cette troisième opération d’intérêt national aux côtés de l’ensemble des services de l’État mobilisés, de la Région Île-de-France, du Département des Yvelines, de GPSEO, de l’EPAMSA, de la Ville et des partenaires publics.

 

Comité de direction

Le Val Fourré est composé de 6 000 logements dont 1 200 logements privés sont répartis dans 13 copropriétés construites dans les années 1960, parmi lesquelles certaines ont pu engager leur rénovation dès 2012.

L’ORCOD-IN s’articule avec le NPNRU, dont le périmètre englobe le Val Fourré. Le parc de logements sociaux qui ne sont pas encore réhabilités fera l’objet d’une rénovation.

Les interventions de l’EPF Île-de-France cibleront les copropriétés et les dalles commerciales. Il articulera son activité aux côtés des collectivités qui porteront le dossier ANRU.

La particularité de cette opération est l’imbrication des immeubles de logements avec les commerces sur la dalle Clémenceau avec 80 commerces étendus sur plus de 10 000 m2 de la dalle centrale.

L’objectif est de maintenir cette densité commerciale et son attractivité, et de rénover pour diversifier l’offre. L’opération de Mantes-la-Jolie demandera une dizaine d’années d’intervention et de relogement. L’intervention de l’EPF Île-de-France nécessitera également de traiter la dette des copropriétés concernées, comme dans les précédentes opérations.