Les biens acquis par l’EPF Île-de-France sont majoritairement bâtis et en zone urbaine. Certains d’entre eux sont toujours en activité. Il est également possible de louer par convention d’occupation précaire les biens détenus par l’EPF Île-de-France (EPFIF).

L’Établissement a fait le choix de valoriser les biens qu’il maîtrise durant la phase de portage transitoire, en général par des conventions d’occupations précaires. L’occupation temporaire des biens permet de limiter les frais de sécurisation et de gardiennage. Les recettes perçues dans ce cadre couvrent les frais de portage et viennent en déduction du prix de cession. L’évolution croissante du nombre de locations précaires témoigne des efforts menés par l’Établissement dans le cadre de sa gestion dynamique pour valoriser son patrimoine tout au long de la durée de portage.

 

 

Chiffres clés

19,5 M€

de recettes locatives

40 %

des biens en gestion

12,4

millions de m²

1,4

milliard d’euros

gestion patrimoinegestion du patrimoine