« Le foncier existe en Ile-de-France, nous avons l’envie et le devoir de le rendre disponible. Doté d’une nouvelle politique offensive et réactive, l’EPF Ile-de-France est en passe de devenir l’outil incontournable du développement de la construction. »

Geoffroy Didier,

Président du Conseil d’Administration

 

L’EPF Ile-de-France constitue un outil déterminant pour l’attractivité de la Région Ile-de-France. Comme nouveau Président, ma volonté est claire :

rendre possibles les projets difficiles. Avec les femmes et les hommes qui font la force de cet Établissement au quotidien, nous voulons aider les acteurs publics et privés à concrétiser leurs souhaits immobiliers. Nous aspirons à être des facilitateurs. Dotées à la fois d’une très forte expertise foncière et d’une fine connaissance des enjeux de chaque territoire, nos équipes sont ainsi à la disposition des maires bâtisseurs pour les aider à développer leurs projets et transformer leurs villes.

Avec aujourd’hui 320 collectivités partenaires, nos conventions d’intervention foncière couvrent, d’ores et déjà, l’ensemble des départements et des zones urbaines d’Ile-de-France. Nous sommes bien entendu très présents là où la construction est la plus dynamique, mais aussi de plus en plus dans les bourgs de zones rurales que les maires souhaitent dynamiser. Tous les élus locaux qui souhaitent faire appel à l’EPF Ile-de-France doivent pouvoir être accompagnés. Personne ne doit être oublié.

Afin de dynamiser cet outil doté d’une puissante force de frappe financière, nous avons fait adopter, sous l’impulsion de l’ancienne Présidente Valérie Pécresse et ce à l’unanimité, un Plan Pluriannuel d’Intervention dont je veille à la mise en oeuvre avec l’ensemble du Conseil d’Administration et des équipes. Concrètement, d’ici à 2020, nous allons acquérir 1,8 milliard d’euros de foncier et augmenter de 50 % les cessions afin de libérer les terrains dont ont besoin les développeurs de projets. Pour démontrer notre volonté de fluidifier le marché de la construction, nous avons aussi supprimé toutes les normes qui venaient s’ajouter à celles de la loi et nous sommes engagés à céder les terrains à prix coûtant. L’EPF Ile-de-France n’est pas un outil de spéculation, mais bien de service public.

Notre mission exige de ne laisser aucun territoire sur le bas-côté. C’est dans cet esprit que nous nous investissons aussi beaucoup, financièrement et humainement, dans la lutte contre les copropriétés dégradées et l’habitat indigne. Nous menons des opérations d’intérêt national sur les sites les plus touchés et n’hésitons pas à lancer des expérimentations d’acquisition de pavillons soumis à des marchands de sommeil pour aider les élus à mettre un terme à ce fléau grandissant.

Le foncier existe en Ile-de-France, nous avons l’envie et le devoir de le rendre disponible. Doté d’une nouvelle politique offensive et réactive, l’EPF Ile-de-France est en passe de devenir l’outil incontournable du développement de la construction. Notre vision est claire, celle d’un Grand Paris puissant, humain et attractif.

Geoffroy Didier

Parcours:

Geoffroy Didier, quarante ans, diplômé de l’IEP de Paris et de l’Essec, titulaire d’un DEA en droit des affaires de l’université Panthéon Assas, d’un master of laws de la Columbia University à New York et ancien Research Scholar à Harvard Law School, est Vice-Président de la région Ile-de-France, en charge du logement et de la politique de la ville. Avocat aux barreaux de Paris et de New York, il a collaboré à des cabinets d’avocats de part et d’autre de l’Atlantique avant de devenir, dès 2005, membre de différents cabinets ministériels.