Valérie Pécresse

“La nouvelle stratégie se résume en trois mots: construire, simplifier et libérer. Elle consiste à préparer la ville de demain.”

Valérie Pécresse, Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France

Pourquoi la mobilisation du foncier est-elle l’une des priorités de la Région Ile-de-France ?

Le marché immobilier francilien est le premier marché en France. Il reflète la puissance économique et le dynamisme démographique de la Région mais connaît aussi de fortes tensions issues de trop nombreuses années de construction insuffisante. Il fait face à de nombreux enjeux, tels que la diversification de l’offre de logements, le rapprochement des zones d’emploi avec le lieu de résidence ou encore la lutte contre l’habitat indigne. Le logement est surtout une question qui touche directement la vie quotidienne des Franciliens, dans leur diversité, des jeunes ménages de tous âges ou encore des étudiants. Pour répondre à tous ces enjeux, la mobilisation du foncier à prix maîtrisés est le point de départ indispensable. Je m’y suis attachée tout au long de l’année 2016 comme Présidente du Conseil d’Administration de l’EPF Ile-de-France.

Quelle a été la nouvelle stratégie en matière foncière ?

La nouvelle stratégie se résume en trois mots : construire, simplifier et libérer. Elle consiste à préparer la ville de demain, en mobilisant 1,8 milliard d’euros d’investissement en cinq ans pour accompagner les grands projets structurants (nouveau réseau de transport, Jeux Olympiques de 2024…) et à participer à la construction de celle d’aujourd’hui, en libérant massivement des terrains pour bâtir. Sur ce point, j’ai souhaité simplifier fortement les conditions d’intervention de l’EPF IDF en allégeant ses critères de libération de terrain. Cette simplification a permis de mieux répondre à l’attente de nombreux élus et d’élargir le développement de l’Établissement.

J’ai également fait confirmer la cession au prix de revient, sans bénéfice ni rémunération. Elle favorise la production de logements accessibles à l’ensemble des ménages.

Les administrateurs ont voté à l’unanimité ces nouvelles orientations et les résultats de 2016 confirment l’efficacité de cette stratégie foncière très offensive. On n’a jamais autant construit qu’en 2016 !

Quel est l’objectif de l’évolution de la gouvernance de l’Établissement de janvier 2017 ?

La forte progression des mises en chantier en Ile-de-France confirment que la dynamique est lancée, et que l’Établissement Public Foncier Ile-de-France est en mesure de l’accompagner. Après avoir donné l’impulsion, il était logique de transmettre la Présidence du Conseil d’Administration au Vice-Président en charge du logement et de la politique de la Ville, Geoffroy Didier. Pour autant, je reste très vigilante sur ces questions compte tenu de leur importance pour la Région Ile-de-France et les Franciliens.