Édito du Directeur Général

gb

De nouveaux défis nous attendent en 2019 et dans les années qui suivent avec par exemple la politique des cœurs de ville et les opérations de revitalisation des territoires.

Gilles BOUVELOT

Directeur général.

L’année 2018 a vu l’Établissement Public Foncier Île-de-France battre une nouvelle fois son record de production, avec plus de 7000 logements sur les fonciers cédés.
Cette performance, en ligne avec la feuille de route définie par son Conseil d’Administration, présidé par Valérie Pécresse est bien sûr partagée avec les 55 opérateurs de la ville, aménageurs, promoteurs, bailleurs sociaux, qui ont été les partenaires de l’établissement en 2018.
Elle témoigne aussi de la confiance que lui font les collectivités franciliennes, dont l’EPF Île-de-France accompagne les projets de toute nature ; saluons à cet égard les 17 nouvelles communes et intercommunalités qui l’ont rejoint en 2018.
Mais, au-delà, l’EPF Île-de-France se pose en acteur majeur des territoires et des grandes stratégies portées par ses mandants, l’État et la Région en premier lieu.

  • ainsi son action sur les copropriétés dégradées de Clichy-sous-Bois et Grigny, qui a connu une forte accélération en 2018 ;
  • ainsi son intervention auprès de SOLIDEO sur les sites des villages olympiques ;
  • et plus globalement sa  présence sur les sites de gares du Grand Paris Express.

Cette position d’opérateur foncier de premier plan l’incite à intensifier et à faire évoluer ses modes d’intervention. C’est l’objectif des nouvelles filiales qu’il crée. La première avec la Caisse des Dépôts et Consignations pour réguler les coûts du foncier,  notamment autour des gares du Grand Paris Express. La seconde, avec Action Logement Immobilier pour mieux lutter contre les marchands de sommeil.   De nouveaux défis nous attendent en 2019 et dans les années qui suivent avec par exemple la politique des cœurs de ville et des opérations de revitalisation des territoires.   Dans un contexte conjoncturel plus incertain, l’EPF Ile-de-France jouera pleinement son rôle d’acteur contracyclique pour soutenir la production de logements.   Je salue l’engagement des équipes de l’Etablissement, pleinement mobilisées pour faire face à ces nouveaux défis, au service du logement et du développement de l’Ile-de-France.