L’EPF Île-de-France et la société du Grand Paris viennent de signer un partenariat pour coordonner, accélérer et rationnaliser leurs interventions foncières dans le cadre de la réalisation du Grand Paris Express.

partenariat-EPFIF-SGP_medium-largeGilles Bouvelot, directeur général de l’EPF Île-de-France, et Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, viennent de conclure, en présence de Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, un accord de partenariat pour coordonner leurs interventions dans les secteurs des futures gares du Grand Paris Express et en faciliter la réalisation. Ils ont signé le même jour, une première convention d’application particulière sur le territoire de Plaine Commune avec Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune.

Ce partenariat vise à articuler les acquisitions foncières des deux établissements.et à assurer une bonne maîtrise de l’évolution des prix du foncier. La Société du Grand Paris acquiert et gère le foncier nécessaire à la réalisation de l’infrastructure de transport et développe des opérations connexes, en partenariat avec les collectivités locales le cas échéant. L’EPF Île-de-France acquiert le foncier destiné aux opérations d’aménagement envisagées par les collectivités publiques et non destiné à une opération connexe pilotée par la SGP.

Pour les biens déjà maîtrisés par l’EPF Île-de-France et destinés à l’infrastructure de transport, l’EPF Île-de-France s’engage à les céder à la SGP. Pour les biens maîtrisé par la SGP et non destinés à l’infrastructure de transport ou à un projet connexe, la SGP s’engage à proposer en priorité leur cession à l’EPF Ile-de-France sous réserve que ces biens soient compris dans le périmètre d’une convention d’intervention foncière.

Le partenariat prévoit également des dispositions pour mener des études conjointes et partager les informations sur la progression des interventions foncières dans les secteurs de veille foncière du Grand Paris Express.

Pour Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris : « Ce partenariat constitue le premier pas de la contribution de la SGP au Grand Paris de l’aménagement et du logement. Nous travaillons, dès à présent, en synergie avec les opérateurs publics, en organisant un « pack public» avec l’Établissement public foncier d’IDF, l’Anru et le Grand Paris Aménagement. Nous devons, en effet, porter une stratégie cohérente, élaborée en dialogue avec les maires, pour tirer le maximum de bénéfices de l’arrivée du Grand Paris Express et de ses gares sur les territoires. »

Pour Hicham Affane, Président de l’EPF Île-de-France: « La signature du « Pacte foncier » entre l’EPF Île-de- France et la SGP illustre parfaitement les synergies à l’œuvre en amont pour répondre aux objectifs ambitieux fixés par le Gouvernement sur le Grand Paris. Notre établisement, qui soutient déjà les Maires bâtisseurs d’Île- de-France, va mettre son expertise et son savoir-faire au service de ce grand projet qui va demain améliorer l’offre de transports du quotidien pour les Franciliens. »

Pour Gilles Bouvelot, directeur général de l’EPF Île-de-France et préfigurateur de l’EPF Île-de-France (EPFIF) : « L’EPF Île-de-France a une implication forte dans le périmètre des Gares du Grand Paris Express. Il est déjà présent sur 32 des 42 communes concernées sur son actuel territoire de compétence. Il est en effet essentiel de maitriser l’évolution des prix du foncier autour des gares que l’arrivée de nouvelles dessertes ne manquera pas de provoquer dans les années à venir. L’EPF Île-de-France et, à partir de 2016 l’EPF Île-de-France (EPFIF), est un partenaire naturel de la société du Grand Paris pour accélérer la mise en œuvre du Grand Paris Express ».