Les aménageurs franciliens du Snal Idf-Picardie et l’EPF Île-de-France signent une convention de partenariat le 21 février prochain.

La crise endémique du logement impose une relance de la construction. La loi du Grand Paris comme le Schéma Directeur de la Région Île-de -France (SDRIF) fixent à cet effet des objectifs ambitieux. L’objectif de production, de 70 000 logements par an, impose une gestion optimisée de la ressource foncière, qui est la matière première du logement.

Le foncier en Île-de-France n’est pas rare mais il est cher et souvent difficile à mobiliser. L’EPF IF et le Snal Idf-Picardie partagent l’exigence d’un usage dense et économe du foncier qui associe qualité, quantité et mixité sociale.

Cette convention de partenariat tourne autour de trois principes généraux d’articulation :

I – Un échange de bonnes pratiques pour une action foncière concertée
II – Une réponse exemplaire aux consultations des collectivités
III – Un suivi partenarial fréquent

Un premier retour d’expérience sur la mise en œuvre de cet accord est prévu dans deux ans.