Pour développer les places d’hébergement d’urgence, le groupement ABRI a imaginé un centre d’hébergement nomade, et mis en œuvre une opération pilote à Aubervilliers dans le secteur Port Chemin Vert.

13 ménages, soit 60 résidents, sont entrés dans leurs logements en février dernier à Aubervilliers dans le centre d’hébergement nomade. Le terrain mobilisé appartenait à l’EPF Ile-de-France, avant qu’il ne soit cédé pour mener une opération d’aménagement. Le centre d’hébergement « nomade », déménage dès que les travaux sur site débutent.

L’intérêt de ce type de dispositif est d’apporter une réponse aux difficultés de financement de nouvelles places d’hébergement, ainsi qu’à la complexité pour les riverains d’accepter l’implantation permanente de structures d’hébergement.

L’absence de coût pour le foncier temporairement occupé ainsi que le recours à des constructions légères et modulaires permettent de réduire le coût d’implantation, tout en offrant un accueil de bonne qualité dans des logements dignes, conviviaux, confortables et écologiques.

Ce projet a été primé par le prix « Démarche Responsable – Développement Durable » des Trophées Directions 2015.

Il a bénéficié d’un soutien de la Fondation Qualitel (Qualité Logement)

Il a été sélectionné par la Fondation SOMFY pour apparaître sur la plateforme de financement participatif et solidaire « Les Petites Pierres ».