Le projet de décret de création d’une Opération de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national (ORCOD) à Grigny vient de recevoir un avis favorable du Conseil d’Administration, le 15 septembre dernier.

Objectifs de l’ORCOD-IN de Grigny 2 :

  • Acquisitions et portage immobilier de logements sur Grigny 2 pour mettre fin à la spirale de dévalorisation de la copropriété en empêchant notamment l’arrivée de nouveaux marchands de sommeil qui souhaitent profiter de la fragilité de la copropriété.
  • Scission de la copropriété en 27 ensembles immobiliers autonomes, pour clarifier et normaliser les conditions de vie dans ce quartier,
  • Accompagnement du redressement des syndicats secondaires.
  • Mise en œuvre d’un projet urbain pour requalifier les quartiers des Tuileries et des Sablons, en lien étroit avec les projets d’aménagement et de renouvellement urbain envisagés dans les autres quartiers de Grigny (Grande Borne, Centre-ville) et le territoire de Grand Paris Sud.

 

 

Prochaines étapes :

Publication du décret de création de l’ORCOD-IN de Grigny 2 pour :

  • définir le périmètre de l’ORCOD IN.
  • désigner l’EPF Ile-de-France comme pilote de la conduite de l’ORCOD IN, pour réaliser ou faire réaliser les différentes actions de l’ORCOD (portage immobilier, projet d’aménagement, et dispositifs de redressement des copropriétés).Une convention, entre tous les partenaires concernés et engagés dans cette opération, en cours d’élaboration, sera signée afin de préciser les engagements de chacun pour la mise en œuvre de l’ORCOD-IN. L’objectif est un démarrage opérationnel fin 2016.

 

Rappel sur les ORCOD :

Le dispositif ORCOD permet d’intensifier et de mieux coordonner l’intervention publique dans les copropriétés dégradées. Il articule les actions nécessaires au redressement d’un quartier :

  • Dispositif d’intervention immobilière et foncière (acquisition, travaux, portage de lots de copropriété)
  • Plan de relogement et d’accompagnement social des occupants ;
  • Mobilisation des dispositifs coercitifs de lutte contre l’habitat indigne ;
  • Mise en œuvre d’une Opération d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) ou d’un plan de sauvegarde ainsi que de la procédure d’administration provisoire renforcée ;
  • Mise en œuvre d’actions ou d’opérations d’aménagement.

 

Construite dans les années 1970, la copropriété Grigny 2 représente près de la moitié de la ville de Grigny et compte 17 000 habitants vivant dans près de 5000 logements, répartis entre les quartiers des Tuileries et des Sablons, en proximité immédiate de la gare de RER de Grigny.